Lexique du cancer du col de l'utérus

 

Adénocarcinome

Tumeur maligne (cancer) développée dans les cellules d’une muqueuse glandulaire (revêtement de l’utérus ou du colon) ou d’une glande (sein).

 

Biopsie

Prélèvement de tissu pour un examen microscopique (mais aussi biochimique, immunologique, génétique ou bactériologique) permettant de déterminer la nature cancéreuse ou non d’une lésion.

 

Carcinome épidermoïde

Tumeur maligne (cancer) de l’épithélium malpighien développée dans les cellules de l’exocol (majorité des cancers du col de l’utérus).

 

Cancer In situ

Tumeur précancéreuse qui n’a pas encore envahi les tissus environnants. Sans traitement, les cellules tumorales risquent de traverser la membrane basale et de coloniser les autres tissus et organes et deviennent un cancer infiltrant.

 

Cancer invasif

Les cellules tumorales ont traversé la membrane basale et envahissent les autres tissus et organes. Un bilan général et un traitement rapide s’imposent.

 

Cellules endocervicales

Cellules glandulaires de l’endocol.

 

CIN

Néoplasie cervicale intra-épithéliale épidermoïde de bas ou haut grade (CIN 1,2 ou 3) : ce sont des lésions d’une infection ou précancéreuses qui nécessitent soit une surveillance soit d’être retirées lors d’une conisation.

 

Colposcopie

Examen du col de l’utérus et du vagin par l’intermédiaire d’un colposcope (appareil optique grossissant) pour rechercher des lésions inflammatoires, précancéreuses ou cancéreuses. Des biopsies peuvent être faites.

 

Condylome ou verrue génitale ou crête de coq

Tumeur bénigne de la peau ou muqueuse au niveau des organes génitaux ou de l’anus provoquée par l’HPV, sexuellement transmissible.

 

Conisation

Opération chirurgicale sans anesthésie (le col de l’utérus est insensible) qui consiste à découper en forme de cône la partie du col suspecte et de l’analyser.

 

Cytologie

Etude avec un microscope de l’aspect de cellules isolées.

 

Dysplasie

Trouble du développement de cellules (dysplasies cellulaires) ou morphologique. Présence de cellules anormales au niveau du col utérin ou état précancéreux.

 

Exocol

Partie extérieure du col de l’utérus recouverte de tissu malpighien.

 

Frottis cervico-utérin

En position gynécologique, après la pose d’un spéculum, prélèvement par « frottement » de cellules superficielles du col de l’utérus à l’aide d’une petite brosse ou spatule. Le prélèvement est étalé sur des lames ou dans un flacon rempli de liquide et adressé au centre d’anatomopathologie pour lecture et interprétation par un médecin pathologiste.

 

Histologie

Examen anatomopathologique des prélèvements de tissus (biopsies, conisation, hystérectomie) qui permettent de déterminer l’envahissement en profondeur et la propagation aux vaisseaux.

 

Métastases

Localisation secondaire et à distance de la tumeur cancéreuse d’origine.

 

Stade TNM

Classification selon trois critères de l’évolution d’un cancer : T : Taille de la tumeur primaire ; N : atteinte éventuelle des ganglions lymphatiques ; M : présence de métastases.

 

Zone de jonction

Partie entre le revêtement de la partie extérieure du col utérin (exocol) et du canal cervical (endocol). Chez la femme ménopausée, cette zone de jonction remonte à l’intérieur du col mais un traitement local hormonal pendant 10 jours peut permettre d’extérioriser cette zone recherchée lors d’un frottis.